Loïck Peyron :   » Cette Sardinha Cup est un galop d’essai important sur le nouveau bateau. Le fait qu’elle soit en double est le meilleur moyen d’être plus réactif, de prendre moins de risques, et dans tous les cas de figure, c’est intéressant de faire du double pour apprendre de l’autre, même à mon âge ! Pour moi, c’est aussi une manière de transmettre que je trouve géniale, l’échange est passionnant, je me réjouis de participer à la première de La Sardinha Cup.   » 

Photo : © Guillaume Quéré