Robin Marais fréquente la mer et la montagne depuis très jeune.
Apprendre à côtoyer ses limites sans les dépasser, apprendre à vivre un temps avec un risque permanent tout en mesurant les conséquences de chaque geste. Parfois à la limite de l’entêtement il a pris l’habitude de mener ses projets au bout coûte que coûte.
Au côté de son co skipper, Louis Duc, navigateur qui n’a jamais de problème que des solutions; il découvrira à partir du 26 mars prochain La Sardinha Cup avec autant de crainte que d’enthousiasme. (Source sites navigateurs)