Après plus de 24 heures d’un long et frigorifiant bord de près, Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye) a franchi jeudi matin en tête la marque de passage de la Jument des Glénan, suivi par Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière) et Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry). Place désormais à 100 milles d’une descente sans doute très rapide vers Saint-Gilles Croix-de-Vie où les premiers sont attendus jeudi après-midi.

Il aura été bien long ce bord de près de 165 milles entre la bouée BXA, à l’entrée de l’estuaire de la Gironde, franchie mercredi à 5h15 par les premiers, et celle de la Jument des Glénan ! Il a en effet fallu plus de 28 heures au peloton de tête pour enfin en terminer avec ce que Yann Eliès, skipper de St Michel, comparait avant le départ de Saint-Gilles Croix-de-Vie à un « chemin de Saint-Jacques de Compostelle avec chacun sa petite croix sur le dos », dans du vent medium de nord-ouest pile sur la route, de la mer, et surtout un froid saisissant qui consolait presque les marins contraints d’abandonner cette étape pour diverses casses techniques d’être rentrés prématurément au port (sept en tout, le dernier arrivé mercredi soir étant Oman Sail 1 du tandem Ali Al Balushi-Julien Villion) .

« Vivement l’arrivée, il faut vraiment froid ! », confiait ainsi Fabien Delahaye mercredi vers 17h au moment de longer l’île d’Yeu. Le Normand a mis ses paroles en actes, puisque c’est Le Hub by OC Sport, dont il est co-skipper aux côtés de Charles Caudrelier, qui s’est montré l’un des plus avisés lors de ce long bord de près et a franchi la Jument des Glénan en tête jeudi matin peu après 8h30, avec sur ses talons Gildas Mahé et Morgan Lagravière, qui ont été également assez impressionnants entre Aquitaine et Bretagne, remontant plusieurs places. Troisième, Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry), passé en tête à BXA, reste dans le match pour la victoire, tout comme Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat) qui le suit comme son ombre.

Après le près, place jusqu’à l’arrivée à Saint-Gilles Croix-de-Vie à une descente de moins de dix heures dans du vent d’ouest de 15-20 nœuds, tournant peu à peu au sud-ouest, qui devrait permettre à une grande partie des 26 bateaux encore en mer d’arriver entre 17h et la tombée de la nuit. Et de déguster un plat bien chaud…