Malgré les nouvelles restrictions de déplacements annoncées mercredi par le Président de la République, le Team Vendée Formation, organisateur de l’épreuve, confirme que la deuxième édition de la Sardinha Cup se tiendra bien du 3 au 17 avril au Pays de Saint-Gilles. 21 duos sont inscrits à cette épreuve qui comprendra deux étapes de large et pourra être suivie par le public grâce à une couverture 100% digitale. 

L’annonce par le chef de l’Etat de nouvelles mesures de restriction, destinées à limiter les mouvements de personnes et donc d’éviter la propagation du virus de la Covid-19, a conduit le Team Vendée Formation à se rapprocher de la sous-préfecture des Sables d’Olonne qui n’a pas émis de réserves à l’organisation de la Sardinha Cup.

« Nous avions de toute façon anticipé en décidant depuis quelques semaines, en accord avec nos partenaires, de ne pas mettre en place de village officiel, car dans le contexte actuel, nous avions bien conscience qu’il valait mieux éviter les rassemblements de personnes, explique Estelle Graveleau, la directrice du Team Vendée FormationNous allons en revanche sans doute devoir fermer l’accès des pontons au public. »

Pour le reste, un protocole sanitaire strict, avec règles de distanciation sociale, gel hydroalcoolique, masques et tests PCR obligatoires et renouvelés, a été mis en place, à l’adresse des coureurs et des teams, mais également de l’équipe d’organisation. Une équipe d’organisation qui avait prévu dès l’origine une couverture 100% digitale de la Sardinha Cup afin de permettre au public de suivre la course à distance, mais également d’en découvrir les coulisses.

Concrètement, une cartographie a été développée en interne avec la société Naomis, partenaire de l’événement, tandis que de nombreux contenus numériques (photos et vidéos) sont prévus du 3 au 17 avril sur les réseaux sociaux et le site de la course. Cette couverture comprendra ainsi des directs (point quotidien, départs et arrivées des deux étapes, conférences de presse des arrivées, pendant lesquelles il sera possible pour le public de poser des questions à distance), mais également des reportages « inside » destinés à montrer les coulisses d’une organisation d’un événement nautique et à mettre en lumière différents métiers de la mer (grutier et conciergerie de Port-la-Vie, marin-pêcheur, brigade nautique de la gendarmerie, bénévoles de la SNSM de Saint-Gilles Croix de Vie).

Des jeux interactifs seront également proposés, avec des quizz destinés à faire découvrir le Pays de Saint-Gilles, ainsi que l’opération baptisée « le bateau des marcheurs » qui, via l’application Kiplin, donnera l’occasion à ceux qui le souhaitent de marcher, individuellement ou en équipe de cinq, pour la Sardinha Cup et de faire ainsi avancer un bateau virtuel qui figurera sur la cartographie officielle. L’objectif pour le Team Vendée Formation est de contribuer à la lutte contre la sédentarité, qui plus est en cette période de limitations des déplacements.

Le site de la Sardinha Cup à Saint-Gilles Croix de Vie ouvrira officiellement samedi à 13h, heure limite d’arrivée des Figaro Beneteau 3 qui seront finalement 21. Un nouveau tandem mixte et bi-national s’est en effet inscrit cette semaine, il s’agit de celui composé du skipper belge Jonas Gerckens et de la Normande Sophie Faguet, qui disputeront ensemble les championnats d’Europe et du monde 2021 de course au large double mixte sous les couleurs de la Belgique.

Le directeur de course, Guillaume Rottée, a par ailleurs communiqué les parcours des deux étapes, avec plusieurs scénarios en fonction des conditions météo :la première, baptisée Trophée Naomis, s’élancera le 7 avril à 16h, elle passera au large de Bayonne et Bilbao, soit 450 milles au total, deux parcours alternatifs de 300 et 250 milles étant prévus si les conditions ne permettent pas de descendre vers les côtes basques. La seconde étape (départ le dimanche 11 avril à 17h) sera la plus longue jamais courue en Figaro Beneteau 3 avec un total de 800 milles (parcours alternatif de 700) qui mènera la flotte jusqu’aux îles Scilly, à la pointe sud-ouest de l’Angleterre.

Un sacré programme en perspective pour les 42 figaristes qui tenteront de succéder au duo Yann Eliès-Samantha Davies, vainqueur de la première édition en 2019.