Guyot Environnement a coupé en tête la ligne d’arrivée de la deuxième étape de la Sardinha Cup devant Skipper Macif 2017 et Bretagne CMB Performance.

17h52 Guyot Environnement fait coup double !
Au terme d’un finish haletant et de 2 jours 1 heure 32 minutes et 16 secondes, le tandem Pierre Leboucher-Erwan Tabarly (Guyot Environnement) a coupé en tête la ligne d’arrivée de la Grande Course n°1 , deuxième étape de la Sardinha Cup (408 milles, coefficient 3), jeudi à 17h52’16 à Saint-Gilles Croix-de-Vie. Il devance de 3’09 Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Thierry Chabagny) tandis que Bretagne CMB Performance (Loïs Berrehar-Thomas Rouxel) complète le podium. Guyot Environnement s’empare du même coup de la tête du classement général provisoire après deux étapes (avant jury).

1 Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly), arrivé à 17h52’16 après 2 jours 1 heure 32 minutes et 16 secondes
2 Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Charlie Dalin) à 3’09
3 Bretagne CMB Performance (Loïs Berrehar-Thomas Rouxel) à 4’46
4 StMichel (Yann Eliès-Sam Davies) à 9’
5 Groupe SNEF (Xavier Macaire-Achille Nebout) à 10’05
6  Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière) à 10’31
7 Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye)
8 Groupe Royer (Anthony Marchand-Paul Meilhat)
9 Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry)
10 Bretagne CMB Espoir (Tom Laperche-Ronan Treussart)
11 Action Contre la Faim (Benjamin Schwartz-Eric Péron)
12 Quéguiner (Tanguy Le Turquay-Armand de Jacquelot)
13 Région Normandie (Alexis Loison-Frédéric Duthil)
14 Skipper Macif 2019 (Pierre Quiroga-Yoann Richomme)
15 Ethical Power (Conrad Colman-Sébastien Marsset)
16 Charal (Jérémie Beyou-Alan Roberts)

17h15 Guyot Environnement en pole
A trois quarts d’heure du passage de la ligne, les positions semblent désormais quasiment figées en tête de la course : Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly) semble en position idéale pour remporter cette deuxième étape et prendre du coup la tête du général de la Sardinha Cup (avant jury), il est suivi par Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Thierry Chabagny), Bretagne CMB Performance (Loïs Berrehar-Thomas Rouxel), StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies), Groupe SNEF (Xavier Macaire-Achille Nebout), Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière), Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye), Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat) et Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry).

16h30 Skipper Macif 2017 et Guyot Environnement à la lutte
Les bateaux de tête sont quasiment au sud-ouest de l’île d’Yeu, avec 20 milles restant jusqu’à la ligne d’arrivée, ils filent à plus de 13 noeuds, ce qui pourrait donner un passage de ligne à partir de 18h s’ils gardent ce rythme. Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Thierry Chabagny) et Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly) sont quasiment sur la même ligne, tandis que Bretagne CMB Performance (Loïs Berrehar-Thomas Rouxel) a dépossédé StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies) de la troisième place. Seulement 2 milles séparent le leader du 9e, Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry).

15h50 Skipper Macif 2017 en tête !
Ca y est, les partisans de la route occidentale sont passés en tête : à 30 milles de l’arrivée, c’est désormais Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Thierry Chabagny) qui mène la flotte devant Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly) et StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies). Et les écarts de vitesse restent en leur faveur avec 2-3 noeuds de plus que le groupe de l’est emmené par Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière) qui tente de se recentrer à l’approche de l’île d’Yeu. Rappelons que Thierry Chabagny a remplacé au pied levé Charlie Dalin à bord de Skipper Macif 2017 sur cette étape.

15h45 Beaucoup plus vite au large !
Ce que l’on pressentait il y a une heure est en train de se confirmer : le groupe le plus à l’ouest avance 3 noeuds plus vite que les quatre leaders, Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière), Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat), Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye) et Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry), et semble en passe de prendre le pouvoir, avec notamment en fers de lance Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Thierry Chabagny), Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly) et StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies). On pourrait assister d’ici une grosse heure à un regroupement général au sud de l’île d’Yeu ! ETA des premiers à Saint-Gilles Croix-de-Vie vers 18h30.

14h40 Et si ça passait à l’ouest ?
La dernière heure de course va-t-elle rebattre les cartes pour la victoire de la deuxième étape à Saint-Gilles Croix-de-Vie ? Toujours est-il qu’à 40 milles de l’arrivée, la tête de flotte est scindée en trois groupes : un quatuor le plus près de la terre composé des quatre premiers, dans l’ordre du classement actuel, Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière), Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat), Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye) et Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry), au centre le duo StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies)-Bretagne CMB Espoir (Tom Laperche-Ronan Treussart), à l’ouest quatre autres bateaux, Skipper Macif 2017 (Martin Le Pape-Thierry Chabagny), Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly), Bretagne CMB Performance (Loïs Berrehar-Thomas Rouxel) et Groupe SNEF (Xavier Macaire-Achille Nebout). Et au vu de la vitesse supérieure de ces quatre-là depuis une bonne demi-heure, un renversement de situation en leur faveur n’est pas à exclure…

13h30 Un match à quatre
A 50 milles de l’arrivée à Saint-Gilles Croix-de-Vie, la régate bat son plein entre un groupe de quatre bateaux qui se tiennent en 1,5 mille et dans lequel se trouve probablement, sauf gros retournement de situation, le vainqueur de cette deuxième étape de la Sardinha Cup. Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière) est toujours en tête, mais derrière, c’est Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat) qui s’est emparé de la deuxième place aux dépens de Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye), qui devance Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry). Le quatuor file à vive allure au reaching tribord amure, avec des vitesses de l’ordre de 15 noeuds. Pour les places d’honneur aussi, la bataille est acharnée entre Action Contre la Faim (Benjamin Schwartz-Eric Péron), Bretagne CMB Espoir (Tom Laperche-Ronan Treussart), StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies), Groupe SNEF (Xavier Macaire-Achille Nebout), Bretagne CMB Performance (Loïs Berrehar-Thomas Rouxel) et Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly). ETA des premiers toujours prévue entre 17h et 18h.

12h30 Breizh Cola Equi’Thé prend le pouvoir
Magnifique bataille navale en tête de cette deuxième étape entre trois bateaux qui, à 12h30, se tiennent en 0,3 mille : Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière) a pris les commandes juste devant Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye) et Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat). Derrière ce trio, à 1,3 mille du leader, Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry) mène la chasse devant Action Contre la Faim (Benjamin Schwartz-Eric Péron), légèrement décalé dans l’est, tandis que Bretagne CMB Espoir (Tom Laperche-Ronan Treussart), StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies) et Groupe SNEF (Xavier Macaire-Achille Nebout) sont encore dans le match, ce dernier à 3,5 milles de Breizh Cola Equi’Thé.

11h40 : Corps-à-corps au large de Belle-Ile
La régate bat son plein entre les deux leaders de la deuxième étape, lancés dans un haletant mano a mano : à 70 milles de l’arrivée à Saint-Gilles Croix-de-Vie et alors qu’ils naviguent au large de Belle-Ile, Le Hub by OC Sport (Charles Caudrelier-Fabien Delahaye) et Breizh Cola Equi’Thé (Gildas Mahé-Morgan Lagravière) sont bord à bord, tandis que derrière eux, Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat) revient très fort, suivi par Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry) et Action Contre la Faim (Benjamin Schwartz-Eric Péron), auteur d’un retour spectaculaire aux avant-postes sur ce bord de reaching tribord amure.