Un peu moins de 16 heures après le départ de la Grande Course n°2, troisième étape de la Sardinha Cup, la tête de la flotte a atteint la première marque de parcours à Arcachon, emmenée par StMichel (Yann Eliès-Samantha Davies), Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry) et NF Habitat (Corentin Douguet-Corentin Horeau).

Au petit matin vendredi, peu avant 6h, StMichel (deuxième au classement général avant cette troisième étape), après une descente au portant de 130 milles depuis la ligne de départ de Saint-Gilles Croix-de-Vie, a franchi en tête la marque de passage devant le Bassin d’Arcachon, suivi de près par Leyton (Arthur Le Vaillant-Pascal Bidégorry), NF Habitat (Corentin Douguet-Corentin Horeau), Groupe Royer-Secours Populaire (Anthony Marchand-Paul Meilhat) et le leader au général, Guyot Environnement (Pierre Leboucher-Erwan Tabarly).

Dans cette descente sous spi, l’ensemble de la flotte des 31 Figaro Bénéteau 3 – Hive Energy et Tremplin Sud n’ont pas pris le départ, Rave Emile Henry est rentré aux Sables d’Olonne, Erwan Le Draoulec s’étant blessé – a finalement suivi une trajectoire assez similaire, avec trois empannages à caler, le premier au large de l’estuaire de la Gironde.

Place désormais à une remontée au près d’un peu plus de 130 milles dans un vent qui s’annonce changeant en force (de 5 à 12 noeuds) et en direction (dans un range de nord à est), ce qui va nécessiter beaucoup de réglages et d’heures de barre pour tirer le meilleur des Figaro Bénéteau 3. Les premiers devraient arriver la nuit prochaine à l’île d’Yeu qu’ils doivent laisser à bâbord (porte à passer), avant de mettre le cap sur SN1, bouée située au sud de l’estuaire de la Loire, puis de retourner vers Saint-Gilles Croix-de-Vie où ils sont attendus samedi en fin de matinée.